Qui sont les candidats au poste de Directeur Général de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) ?

0
410
World Trade Organization's building. Photo/WTO
Hamid Mamdouh, candidat de l’Egypte. Photo/S.Mamdouh

Egypte : Hamid Mamdouh, 67 ans, également de nationalité suisse, juriste de formation, possède une expérience de plus de 35 ans comme négociateur puis comme haut fonctionnaire à l’OMC. Depuis son départ de l’institution, il a rejoint un cabinet d’avocats genevois spécialisé sur les questions commerciales. Il faisait partie d’une liste de trois personnes validées par l’Union Africaine en vue des élections supposées avoir lieu en 2021. 

Amina Mohamed, candidate du Kénya. Photo UN/Rick Bajornas

Kenya : Amina Mohamed, 58 ans, membre du barreau à Nairobi, experte de l’OMC dont elle a présidé les trois organes les plus importants lorsqu’elle était ambassadeur à Genève auprès de l’ONU et de l’OMC (2000-2006). Ancienne Secrétaire-générale adjointe de l’ONU, elle a dirigé la diplomatie kényane jusqu’en 2018. Candidate malheureuse lors de l’élection pour la direction de l’OMC en 2013, elle est à l’heure actuelle Ministre des sports, du patrimoine et de la culture. 

Ngozi Okonjo-Iweala, candidate du Nigéria. Photo UN/Ariana Lindquist.

Nigéria : Okonjo-Iweala, 66 ans, fonctionnaire à la Banque Mondiale pendant 25 ans, ancienne ministre des finances (2002-2006 & 2011-2015). Elle apparait régulièrement dans les classements des personnes les plus influentes au monde. Elle préside actuellement GAVI, l’Alliance mondiale pour le vaccin et la vaccination. Elle pilote aussi l’un des programmes de l’OMS pour lutter contre le COVID-19.

Tudor Ulianovschi, candidat de la Moldavie. Photo UN/ Evan Schneider.

Moldavie : Tudor Ulianovschi, 37 ans, ancien ambassadeur, entre autres, auprès de l’ONU à Genève et de l’OMC (2016-2018), ancien Ministre des affaires étrangères (2018-2019) est un familier de l’organisation du commerce.

Liam Fox, candidat du Royaume-Uni. Photo/LF

Royaume-Uni: Liam Fox, 58 ans, médecin généraliste de formation, membre du Parti conservateur et du parlement britannique, est ancien Secrétaire d’Etat au Commerce (2016 à 2019).

Yoo Myung-hee, candidate de la Corée du Sud. Photo/ECCK

République de Corée : Yoo Myung-hee, 53 ans, membre du barreau de New York depuis 2003, elle possède 25 ans d’expérience comme négociatrice commerciale surtout en matière d’accords bilatéraux de libre-échange. Elle est actuellement Ministre du Commerce en Corée du Sud et première femme à occuper la fonction.

Maziad Al-Tuwaijri, candidat du Royaume d’Arabie Saoudite. Photo/MAT

Royaume d’Arabie Saoudite : Maziad al-Tuwaijri, pilote de l’armée de l’Air de formation, après une longue carrière de banquier, il a été ministre de l’Economie et du Plan (2016-2020). Il occupe depuis mars 2020 le poste de Ministre-conseiller en stratégie économique auprès de la cour royale saoudienne.

Jesus Seade Kuri, candidat du Mexique. Photo/Chancham Mx

Mexique : Jesus Seade Kuri, 76 ans, également de nationalité libanaise, possède une grande expérience des organisations internationales (Banque Mondiale, Fonds Monétaire International, OMC), ancien chef négociateur pour l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique. Ancien Directeur Général Adjoint de l’OMC, il a aussi occupé des fonctions académiques durant 10 ans (Chine & Hong Kong). Sa carrière lui a également régulièrement permis de collaborer avec de nombreux pays africains. Depuis le 1er décembre 2018, il occupe la fonction de Secrétaire d’État pour l’Amérique du Nord auprès du Ministère mexicain des Relations extérieures (SRE).