Journée internationale des personnes âgées (1er octobre)

0
62
ECOSOC Chamber Special event on the theme “Sustainability and Age Inclusiveness in the Urban Environment” (on the occasion of the International Day of Older Persons) (co-organized by Permanent Mission of Argentina, the Focal Point on Ageing, the Department of Economic and Social Affairs (DESA), and the NGO Committee on Ageing in New York)

Il existe aujourd’hui près de 700 millions de personnes qui ont plus de 60 ans. Elles atteindront 2 milliards en 2050, soit plus de 20% de la population mondiale.

L’augmentation du nombre de personnes âgées touchera notamment les pays en développement, avec l’Asie comme région comptant le plus grand nombre de personnes âgées et l’Afrique en connaissant la plus forte croissance.

La composition démographique joue un rôle important dans le développement durable et représente un des facteurs qui déterminera les principaux défis auxquels le monde sera confronté au XXIe siècle. Dans cette optique, et en suivant le principe directeur du Secrétaire général c’est à dire « ne laisser personne pour compte », il devient nécessaire de porter une attention accrue aux besoins spécifiques auxquels sont confrontées les personnes âgées.

La participation des personnes âgées à la défense des droits humains

En vue du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, la Journée internationale des personnes âgées veut réaffirmer son engagement dans la promotion de la pleine et égale jouissance des droits et des libertés fondamentales par celles-ci.

C’est pourquoi le thème de cette année, « Celebrating Older Human Rights Champions » (Célébrer les plus âgés défenseurs des droits de l’homme), veut encourager la participation des personnes âgées à la défense des droits humains, tout en reconnaissant ceux et celles qui, nés au moment de l’adoption de la Déclaration en 1948, ont activement contribué à sa promotion.

Avec ce thème il s’agit notamment de :

  • Promouvoir les droits inscrits dans la Déclaration et notamment ceux faisant partie de la vie quotidienne des personnes âgées ;
  • Accroître la visibilité des personnes âgées en tant que membres à part entière de la société, activement engagés dans la défense des droits de l’homme dans de nombreux domaines, et non seulement dans ceux les touchant personnellement ;
  • Réfléchir aux progrès et aux difficultés rencontrés dans la protection et la mise en œuvre de leurs droits et libertés fondamentales ;
  • Continuer d’engager et mobiliser un public toujours plus large à travers le monde pour la promotion de ces droits.
PARTAGER
Article précédentProtection de l’environnement: Six champions de la terre primés par l’ONU
Article suivantSyrie et Irak plus de victimes civiles
Catherine Fiankan-Bokonga est la Directrice de publication et la Rédactrice en chef de Klvin Mag, distribué sur l’ensemble du territoire suisse depuis septembre 2016. Elle est aussi correspondante de France 24 & différents médias au Palais des Nations à Genève. Elle est Vice-Présidente élue de l’Association des Correspondants Accrédités auprès des Nations Unies (ACANU) et du Club Suisse de la Presse. Elle a été Vice-Présidente de l’Association de la Presse Etrangère en Suisse et au Lichtenstein (2013-2015).