Jeux Olympiques de la Jeunesse 2022: Candidature du Sénégal recommandée

0
424
Athens, YOG Torch lighting ceremony. @IOC

La commission exécutive du CIO a pris la décision de proposer le Sénégal comme hôte des 4es Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été (JOJ) en 2022.

L’hôte sera élu par la Session du CIO à  Buenos Aires. Cette proposition s’appuie sur le rapport de la commission d’évaluation du Comité International Olympique (CIO) dirigée par le vice-président du CIO Uğur Erdener, lequel a déclaré :

“ Dans le processus de sélection de l’hôte des JOJ 2022, le CIO a eu la chance d’avoir quatre partenaires de qualité représentant le continent africain. Les quatre candidats ont la capacité de livrer des Jeux Olympiques de la Jeunesse réussis et offrent bien des opportunités :

  • Le Botswana, le plus petit des quatre pays candidats, proposait un projet fascinant centré autour de Gaborone, sa capitale, projet qui contribuerait à réaliser la vision à long terme du pays pour la jeunesse et le sport.
  • Le Nigéria, le pays le plus peuplé d’Afrique, proposait un projet très solide et compact dans la capitale d’Abuja, un projet aussi totalement en accord avec la stratégie nationale pour la jeunesse et le sport.
  • La Tunisie présentait un projet robuste associant Tunis, La Soukra, Radès et la station balnéaire de Yasmine-Hammamet. La vision portée par le projet est en ligne avec l’objectif du gouvernement de soutenir et autonomiser les jeunes.”

En prenant cette décision, la commission exécutive du CIO reconnaît que le Sénégal offre un projet solide et, à ce moment précis, les meilleures perspectives.

La candidature est centrée sur trois lieux : la capitale, Dakar, la nouvelle ville de Diamniadio et la station balnéaire de Saly. Le projet du Sénégal s’inscrit dans la stratégie de développement globale du pays,   notamment le « Plan Sénégal Émergent » mis en place par le gouvernement en vue d’entreprendre de grands changements sur le plan économique et d’améliorer les infrastructures.

“C’est au tour de l’Afrique… L’Afrique est la terre natale de tant et tant de grands athlètes olympiques. L’Afrique est un continent peuplé de jeunes. C’est pourquoi nous voulons amener les Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2022 en Afrique et au Sénégal. Ce pays d’Afrique de l’ouest propose un projet reposant sur une forte ambition pour la jeunesse et le sport. Les opportunités y sont nombreuses et nous nous efforcerons de livrer ensemble, dans le cadre d’un étroit partenariat, des Jeux de la Jeunesse visionnaires, responsables et exaltants”. Thomas Bach, Président du Comité International Olympique

À PyeongChang en février dernier, la Session du CIO avait décidé à l’unanimité que l’édition 2022 des Jeux Olympiques de la Jeunesse serait attribuée au continent africain.

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2022 en Afrique entreront dans l’histoire comme étant le premier événement olympique sur le continent. Le processus de sélection de l’hôte a été plus court que les processus de sélection précédents, avec des coûts réduits et une moindre complexité pour les parties intéressées et les candidats.

Après ratification par la Session du CIO (8-9 octobre) et signature du contrat d’hôte à Buenos Aires, le Sénégal entrera dans une phase de co-construction avec le CIO afin d’établir le plan détaillé pour l’édition Sénégal 2022.

PARTAGER
Article précédentFaim dans le monde: chiffres en hausse depuis trois ans
Article suivantZimbabwe: Les chefs traditionnels militent en faveur des femmes
Catherine Fiankan-Bokonga est la Directrice de publication et la Rédactrice en chef de Klvin Mag, distribué sur l’ensemble du territoire suisse depuis septembre 2016. Elle est aussi correspondante de France 24 & différents médias au Palais des Nations à Genève. Elle est Vice-Présidente élue de l’Association des Correspondants Accrédités auprès des Nations Unies (ACANU) et du Club Suisse de la Presse. Elle a été Vice-Présidente de l’Association de la Presse Etrangère en Suisse et au Lichtenstein (2013-2015).