Assemblée générale de l’ONU: nouveau président

0
72
UN Secretary general, Antonio Guterres, with Volkan Bozkir, new elected President of the General Assembly. Photo UN/Manuel Elias

L’Assemblée générale a élu le diplomate turc à sa présidence et fait entrer le Kenya au Conseil de sécurité.

L’Assemblée générale des Nations Unies, a élu l’Ambassadeur Volkan Bozkir, de la Turquie, à la présidence de sa soixante-quinzième session. Elle a aussi terminé l’élection des membres non permanents du Conseil de sécurité, en élisant le Kenya par 129 voix, sur une majorité des deux tiers fixée à 128 voix. L’autre candidat en lice pour le Groupe des États d’Afrique, à savoir Djibouti, n’a obtenu que 62 voix.

Le Kenya rejoindra à partir du 1er janvier 2021 pour une durée de deux ans, la Norvège, l’Irlande, l’Inde et le Mexique, élus hier, pour remplacer l’Afrique du Sud, l’Allemagne, la Belgique et la République dominicaine.  Les cinq autres membres non permanents du Conseil de sécurité dont le mandat ne s’achèvent que l’année prochaine sont l’Estonie, le Niger, Saint-Vincent-et-les Grenadines, la Tunisie et le Vietnam. 

Dix-huit États ont été élus pour rejoindre les 36 autres membres du Conseil économique et social (ECOSOC).  Il s’agit du Libéria, de la Libye, de Madagascar, du Nigéria et du Zimbabwe, pour l’Afrique; de l’Indonésie, des Îles Salomon et du Japon, pour l’Asie-Pacifique; de la Bulgarie, pour l’Europe orientale; de l’Argentine, de la Bolivie, du Guatemala et du Mexique, pour l’Amérique latine et les Caraïbes; et de l’Allemagne, de l’Autriche, de la France, du Portugal et du Royaume-Uni, pour l’Europe occidentale et autres États.