Aéroport de Genève: Légère hausse du nombre de passagers en 2018

0
431

En 2018, le trafic passagers a augmenté de 1,9% et le nombre de mouvements d’aéronefs a baissé de 1,9%. L’activité fret a enregistré quant à elle une progression de 7% par rapport 2017.

Sur l’ensemble de l’année 2018, Genève Aéroport a accueilli 17’677’045 passagers, soit 1,9% de plus qu’en 2017. Ce chiffre marque un ralentissement de la progression du nombre de passagers par rapport à l’année précédente. En 2017, l’augmentation du nombre de passagers ayant fréquenté l’aéroport était de 4,95% par rapport à 2016.

Pendant les douze derniers mois, le total des atterrissages et des décollages a reculé de 1,9% pour atteindre 187’162 mouvements. De 2016 à 2017, le nombre de mouvements d’aéronefs avait augmenté de 0,49%.

Les statistiques annuelles de Genève Aéroport viennent une nouvelle fois confirmer le découplage entre l’évolution du nombre de passagers et celle des mouvements d’aéronefs. La meilleure adaptation des capacités (les compagnies optent pour des avions de plus grande taille) ainsi que l’optimisation des taux de remplissage des appareils expliquent ce phénomène. 

Les choix de flotte des principales compagnies aériennes actives sur la plateforme participent de cette tendance. Les Bombardier CSeries, les A320neo, les A350 et les Boeing 787, moins bruyants et moins gourmands en kérosène, contribuent par ailleurs à limiter les émissions sonores. 

Activité fret en augmentation
L’activité fret aérien sur la plateforme aéroportuaire genevoise a connu une augmentation significative de 7%, pour s’établir à 95’270 tonnes, en profitant de la capacité cargo déjà disponible dans les avions de ligne sur Genève Aéroport. De 2016 à 2017, elle avait progressé de 18,7%, pour atteindre le volume de marchandises transportées de 89’012 tonnes.

L’évolution positive des volumes de fret constitue un baromètre de l’économie régionale. Par ailleurs, elle conforte la politique de Genève Aéroport consistant à répondre aux attentes de son tissu économique pour de telles prestations de transport et souligne la qualité de l’infrastructure mise à disposition pour le processus de traitement du fret. 

Malgré une croissance modeste, la desserte de Genève Aéroport, qui compte plus de 140 destinations, s’est renforcée. De nouveaux vols long-courriers, notamment la liaison entre Genève et Addis Abeba trois fois par semaine ouverte par Ethiopian Airlines en 2018, ont amélioré la connectivité de la région au niveau international. 

Les compagnies aériennes se disputant les dix premières places en termes de parts de marché sont easyJet (45,0%), SWISS (11,8%), British Airways (4,9%), Air France (4,1%), Lufthansa (3,8%), KLM Royal Dutch Airlines (2,5%), Brussels Airlines (2,2%), TAP Portugal (2,2%), Iberia (2,1%), et Emirates (1,9%).

Le rapport annuel et les états financiers de l’année 2018, ainsi que le palmarès des destinations, seront publiés fin mars.

SourceAéroport de Genève
PARTAGER
Article précédentRDC: Des jours déterminants
Article suivantBurundi: Crise des réfugiés
Catherine Fiankan-Bokonga est la Directrice de publication et la Rédactrice en chef de Klvin Mag, distribué sur l’ensemble du territoire suisse depuis septembre 2016. Elle est aussi correspondante de France 24 & différents médias au Palais des Nations à Genève. Elle est Vice-Présidente élue de l’Association des Correspondants Accrédités auprès des Nations Unies (ACANU) et du Club Suisse de la Presse. Elle a été Vice-Présidente de l’Association de la Presse Etrangère en Suisse et au Lichtenstein (2013-2015).